Témoignages, paroles en salle Cryo

BOOSTER votre immunité

"..ressentez-vous des bénéfices? Non, pas trop. Ok, alors arrêtez. Heu... non, je sens que ça me fait du bien quand même..."

AUGMENTER votre métabolisme DIMINUER votre masse graisseuse

"... est-ce que la cryo augmente le métabolisme? Oui, pourquoi? Je connais parfaitement mon corps et mon poids, et j'ai perdu 500gr depuis que j'ai commencé la cryo, il y a 2 semaines..."

MOBILISER vos ressources énergétiques

"...mon mari m'a demandé de d'arrêter la cryo, depuis que j'ai commencé, j'ai une pêche incroyable, je n'arrête pas d'être active du matin au soir, même après le travail..."

APPAISER votre stress, vos douleurs, vos fatigues

"... c'est dingue, pourtant je vis les mêmes situations qui m'agaçaient au plus au point, mais maintenant je vois la situation avec plus de recule et ça me passe par dessus ! Je me sens zen, alors qu'avant j'explosais de colère..."

" ...je vous jure, c'est incroyable, de ma vie je n'ai jamais aussi bien dormi..."

"... depuis que j'ai commencé la cryo, je sens une joie profonde naître, je rigole et fait de l'humour, ce qui n'était pas du tout dans ma nature avec mon côté hyper contrôlante, et le stress de mes grandes responsabilités professionnelles..."

REGENERER vos cellules, vos tissus, vos organes

" ...j'ai de la peine à y croire, mais déjà après 3 séances je peux à nouveau m'appuyer sur mon genou et la zone insensible au niveau de mon tibia se réveille"

FACILTER votre récupération après un effort, une épreuve

"... c'est fou ce truc, après 3 jours de compétitions, en 1 séance de cryo mes courbatures et mes fatigues s'évaporent, je pourrai repartir pour 3 jours dans la minute!..."

STIMULER vos systèmes cardiovasculaire, nerveux. endocrinien, lymphatique

"... et, ma peau est toute douce!..." "... je me rends compte que je ne mets plus de crème sur mon corps depuis que j'ai commencé la cryo..."

PREVENTION des blessures

"... mais oui, c'est vrai ça, depuis que j'ai commencé la cryo il y a 3 mois, je ne me suis plus blessé !..."